AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 THE LORD OF THE RING

Aller en bas 
AuteurMessage
JM DESIGN
Collectionneur "sa femme l'a quitté" il en avait trop
Collectionneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1033
Age : 36
Localisation : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: THE LORD OF THE RING    Sam 29 Sep - 11:54





Citation :
THE FELLOWSHIP OF THE RING
Nombre De Figurines:15
Nombre De Gift Pack: 9
Prototypes Connus:?

THE TWO TOWERS
Nombre De Fgurines:26
Nombre De Gift Pack: 8
Prototypes Connus:?

THE RETURN OF THE KING
Nombre De Figurines:13
Nombre De Gift Pack:5
Prototypes Connus:?

GIFT PACK:
Black Gate of Mordor Gift Pack
Coronation Gift Pack
Ringwraith Gift Pack
Elves Of middle Earth
Pelennor
Kings of Middle Earth
The Defeat Of Sauron
Final of Battle Of Middle Earth
There and Back again
Battle Shelors Lair

12 POUCES
Gandalf
Frodo
Galadriel
Aragorn
Gimli
Arwen
Legolas
Bilbo
Galadriel
Ringwraith
Aragorn
Legolas
Gimli
11' Talking Gollum


Dernière édition par JM DESIGN le Sam 29 Sep - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jmdesign05.skyblog.com
JM DESIGN
Collectionneur "sa femme l'a quitté" il en avait trop
Collectionneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1033
Age : 36
Localisation : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: THE LORD OF THE RING    Sam 29 Sep - 11:58

PETER JACKSON



Sir Peter Robert Jackson, KNZM, est un réalisateur, un producteur et un scénariste néo-zélandais, né le 31 octobre 1961 à Pukerua Bay, North Island (Nouvelle-Zélande). Il est surtout connu pour avoir réalisé la trilogie du Seigneur des anneaux, d'après l'œuvre de J. R. R. Tolkien, et un remake de King Kong, il est également le producteur de District 9 qui eut du succès. Il est marié à la productrice et scénariste Fran Walsh. Il est désormais à la tête de la prochaine préquelle du Seigneur des anneaux : Bilbo le Hobbit.

BIOGRAPHIE

Peter Jackson, tout juste âgé de huit ans, trouve sa vocation : avec la caméra Super 8 de ses parents, il fait ses premières armes en réalisation. Il montre déjà un attrait pour les effets spéciaux puisqu'il crée, avec peu de moyens, des trucages inspirés par ceux de Ray Harryhausen. À l'âge de neuf ans, la vision de King Kong le marque à jamais et il se sent dès lors une âme de réalisateur. À treize ans, il tourne dans le jardin familial un mini-remake de son film culte avec une figurine de King Kong, une maquette de l'Empire State Building et des petits jouets, reconstituant fidèlement la célèbre scène finale dans laquelle le gorille monstrueux livre bataille à une escadrille d'avions.

Après avoir réalisé quelques courts métrages, il obtient les subsides suffisants pour mettre en chantier son premier long métrage, Bad Taste, sorti en 1987. Il s'agit d'un film d'horreur aux accents burlesques qui raconte la venue sur Terre d'une bande d'extraterrestres anthropophages. Ce film, tourné avec ses amis durant les weekends sur une période de quatre années, deviendra culte. C'est aussi à cette époque qu'il rencontre Frances Walsh, sa future épouse et mère de ses enfants, et aussi une importante collaboratrice.

Il poursuit sur sa lancée et tourne en 1989 Les Feebles, une parodie érotique et « trash » qui se veut une relecture iconoclaste du Muppet Show. Le film est tourné en douze semaines dans un hangar où les gentilles marionnettes deviennent paradoxalement d'horribles individus s'adonnant à la drogue, à la corruption et au meurtre.



En 1992, Peter Jackson réalise Braindead, un film gore à l'humour décapant qui le révèle au grand public. Il s'agit d'un film de zombies aux activités sanglantes et outrancières, peuplé de morts-vivants stupides et animé de scènes de tueries qui vont devenir cultes pour les amateurs du genre. Ce film est son premier long métrage réalisé avec des acteurs professionnels, et remporte le Grand Prix du festival d'Avoriaz. Cependant, pour beaucoup la réputation de Jackson semble faite et les critiques le considèrent comme un jeune réalisateur peu sérieux, capable de s'acquitter exclusivement de films d'horreur aux scènes extrêmes et à l'humour déjanté.

En 1993, il s'associe à Richard Taylor — fondateur de Weta Workshop, studio d'effets spéciaux spécialisé en prothèses et maquillages (qui avait déjà travaillé sur Les Feebles) — pour fonder une nouvelle division, Weta Digital, dédiée quant à elle aux effets spéciaux numériques.

En 1994, il surprend en réalisant Créatures célestes (Heavenly Creatures), un drame poétique, déchirant et onirique, inspiré d'une affaire criminelle vraie qui en son temps passionna la Nouvelle-Zélande. C'est l'histoire d'un parricide commis par deux jeunes filles dont l'une deviendra la romancière Anne Perry. Ce film obtient un Lion d'Argent au festival de Venise, récolte une moisson de prix dans divers festivals et se retrouve en nomination pour l'Oscar du meilleur scénario. Il révèle également l'actrice Kate Winslet (l'héroïne du film Titanic). Heavenly Creatures propulse Peter Jackson au rang des cinéastes respectés et prouve qu'il peut raconter des histoires plus sérieuses que celles d'un mystérieux rat, ou des dérives sexuelles de marionnettes...

En 1995, il coréalise Forgotten Silver, véritable coup de maître. Ce faux documentaire, dans l'esprit de ceux d'Orson Welles, porte sur un cinéaste néo-zélandais, Collin McKenzie, qui aurait inventé la majorité des techniques du cinéma moderne — film parlant, film en couleur, etc. — affirmations cautionnées par de nombreux témoignages. Le public y croit et se laisse berner même si McKenzie n'a jamais existé. La supercherie est officiellement révélée quelques jours plus tard et le film assure à Peter Jackson une place définitive dans le cœur des Néo-Zélandais.

Hollywood le courtise, et il signe chez Universal pour la réalisation de Fantômes contre fantômes (The Frighteners), une comédie mettant en vedette Michael J. Fox (Retour vers le futur) dans le rôle d'un chasseur de fantômes. Réticent toutefois à tourner à Hollywood, le réalisateur propose à Universal de délocaliser la production en Nouvelle-Zélande, siège de ses studios et de sa société d'effets spéciaux (et de paysages quasi-vierges au plan cinématographique), où il a l'habitude de travailler. Ces conditions sont acceptées, car Jackson fait par ailleurs la preuve que les coûts de production en seront diminués.

En cours de tournage, il reçoit plusieurs propositions des studios hollywoodiens pour d'autres projets, dont un remake de La Planète des singes, une adaptation du Seigneur des anneaux et un autre remake, celui de King Kong. Alors que la réalisation de La Planète des singes est finalement dévolue à Tim Burton, Peter Jackson prend une option sur le Seigneur des anneaux, et choisit de se consacrer à King Kong, son amour de jeunesse. Cependant, l'échec commercial de Fantômes contre fantômes, puis la sortie imminente de deux films concurrents — Godzilla de Roland Emmerich et Mon ami Joe — incitent Universal à reporter le projet. Jackson s'attaque donc à l'ambitieuse adaptation cinématographique de la saga de J. R. R. Tolkien, à laquelle il consacrera plus de sept ans de sa vie.

Le 30 décembre 2009, Peter Jackson a été fait Chevalier de l'Ordre du Mérite de Nouvelle-Zélande, le premier titre de noblesse britannique. Ce prix lui a été attribué pour ses « services rendus au cinéma1 ».



Dernière édition par JM DESIGN le Sam 29 Sep - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jmdesign05.skyblog.com
JM DESIGN
Collectionneur "sa femme l'a quitté" il en avait trop
Collectionneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1033
Age : 36
Localisation : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: THE LORD OF THE RING    Sam 29 Sep - 12:00

LE SEIGNEUR DES ANNEAUX
LA COMMUNAUTE DE L'ANNEAU



Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau (The Lord of The Rings: The Fellowship of the Ring) est un film américano-néo-zélandais, premier volet de la trilogie Le Seigneur des anneaux, réalisé par Peter Jackson, d'après l'adaptation du livre La Communauté de l'anneau de J. R. R. Tolkien, et sorti mondialement le 19 décembre 2001.

L'histoire commence lorsque, sur la Terre du Milieu, le magicien Gandalf le Gris (Ian McKellen) découvre que l'anneau que possède le jeune Hobbit Frodon Sacquet (Elijah Wood), qui lui a été légué par son oncle Bilbon et qui lui permet de se rendre invisible, est en réalité l'Anneau unique recherché avidement par le seigneur ténébreux Sauron car il lui permettrait de recouvrer toute sa puissance. Afin d'éviter que Sauron ne récupère l'anneau, Frodon et ses huit compagnons, la Communauté de l'anneau, entament un périlleux voyage dans le but de le détruire.

À sa sortie au cinéma, le film a été un immense succès commercial et a obtenu des critiques très positives dans l'ensemble. Il a également remporté de nombreuses récompenses, dont notamment quatre Oscars et quatre BAFTA Awards. L'American Film Institute l'a classé dans sa liste des 100 meilleurs films américains ainsi que deuxième meilleur film de fantasy de tous les temps. Une version longue du film comportant trente minutes de scènes supplémentaires est sortie uniquement pour le marché vidéo.





Sur la Terre du Milieu, dans la paisible Comté, vit le Hobbit Frodon Sacquet. Comme tous les Hobbits, Frodon est un bon vivant, amoureux de la terre bien cultivée et de la bonne chère. Orphelin alors qu'il n'était qu'un jeune enfant, il s'est installé à Cul-de-Sac chez son oncle Bilbon, connu de toute la Comté pour les aventures extraordinaires qu'il a vécues étant jeune et les trésors qu'il en a tirés. Le jour de ses 111 ans, Bilbon donne une fête grandiose à laquelle est convié le puissant magicien Gandalf le Gris. C'est en ce jour particulier que Bilbon décide de se retirer chez les Elfes pour y finir sa vie. Il laisse en héritage à Frodon son trou de Hobbit ainsi qu'un mystérieux anneau qu'il a autrefois trouvé dans une galerie souterraine des Monts Brumeux et qui a le pouvoir de rendre invisible quiconque le glisse au doigt.

Gandalf est intrigué par l'anneau laissé à Frodon et surtout par les circonstances confuses dans lesquelles Bilbon l'a trouvé. Après avoir lu le récit d'Isildur, un ancien Roi du Gondor, il découvre que cet objet n'est autre que l'Anneau Unique forgé il y a bien longtemps par Sauron, le Seigneur des Ténèbres, et qui fut perdu 3000 ans auparavant. Cet anneau maléfique est une arme redoutable qui permettrait au seigneur du Mordor de régner sur la Terre du Milieu et de réduire tous ses peuples en esclavage. Gandalf relate alors à Frodon la malédiction de l'Anneau et l'informe que les serviteurs de Sauron sont déjà en route pour retrouver le précieux objet. Il lui demande de l'emporter en secret à Fondcombe, demeure des Elfes où l'on pourra prendre une décision à son sujet, pendant que lui-même va consulter Saroumane, le supérieur de son ordre.L'Anneau unique.


Arrivé à Orthanc, demeure de Saroumane, Gandalf s'aperçoit que celui-ci est passé du côté de Sauron, et il est emprisonné après avoir été vaincu dans un duel de magie. Frodon prend la route vers l'est, accompagné de Samsagace Gamegie (Sam), son jardinier, et de ses deux cousins Meriadoc Brandebouc (Merry) et Peregrin Touque (Pippin). Traqués par les Nazgûl, esprits servants de l'Anneau, les quatre Hobbits gagnent le village de Bree et y rencontrent le rôdeur surnommé Grands-Pas, qui s'avère être Aragorn, héritier légitime du royaume du Gondor. Cet homme mystérieux a été informé par Gandalf de la nature de leur mission et se propose de les conduire jusqu'à Fondcombe. Après maints périls (Frodon étant notamment gravement blessé par le Roi-Sorcier, le chef des Nazgûl, sur le Mont Venteux), ils arrivent grâce à l'aide d'Arwen, fille d'Elrond qui a une relation romantique avec Aragorn, à Fondcombe et participent tous, avec Gandalf (qui a réussi à s'évader) et des ambassadeurs venus de différentes contrées, à un Conseil secret organisé par Elrond. Les débats sur l'Anneau sont houleux mais la décision est finalement prise de tenter de détruire ce fléau en le jetant dans le feu de la Montagne du Destin, au cœur même du Mordor.

Frodon est chargé de porter l'Anneau et huit compagnons vont le protéger dans cette tâche : Gandalf, l'Elfe Legolas, le Nain Gimli, les Hommes Boromir et Aragorn, et les Hobbits Sam, Merry et Pippin. La Communauté de l'Anneau commence ce long voyage vers le sud par l'ascension du col de Caradhras, dans laquelle ils échouent et se voient alors contraints de traverser les mines de la Moria. Ils y sont poursuivis par des Orques, puis par un Balrog, ancien et puissant démon que Gandalf arrête au prix de sa vie, les deux adversaires tombant dans des abysses sans fond. Le reste de la communauté arrive dans la Lothlórien où ils sont accueillis par Galadriel, qui offre à Frodon sa fiole lumineuse.

Poursuivant sa route à bord d'embarcations sur le fleuve Anduin, la communauté est traquée par des Uruk-hai envoyés par Saroumane alors que Boromir, corrompu par l'Anneau, essaie de le prendre à Frodon. Ce dernier fait comprendre à Aragorn qu'il faut qu'il continue seul sa route vers le Mordor, et Aragorn le laisse partir alors que les Uruk-hai les rattrapent. Boromir, qui a retrouvé ses esprits, protège Merry et Pippin avant d'être finalement mortellement blessé par Lurtz, le chef des Uruk-hai. Aragorn tue ensuite Lurtz et, après la mort de Boromir dans ses bras, décide de partir sur les traces des Uruk-hai qui ont enlevé Merry et Pippin, accompagné par Legolas et Gimli. Pendant ce temps, Sam retrouve Frodon et part avec lui pour le Mordor.


Dernière édition par JM DESIGN le Sam 29 Sep - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jmdesign05.skyblog.com
JM DESIGN
Collectionneur "sa femme l'a quitté" il en avait trop
Collectionneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1033
Age : 36
Localisation : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: THE LORD OF THE RING    Sam 29 Sep - 12:03

LE SEIGNEUR DES ANNEAUX
LES 2 TOURS



Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (The Lord of the Rings: The Two Towers en version originale) est un film américano-néo-zélandais basé sur le deuxième tome (1954) du roman Le Seigneur des anneaux, de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien. Dans la trilogie cinématographique du réalisateur néo-zélandais Peter Jackson, qui reproduit la trilogie du roman, le film suit La Communauté de l'anneau et précède Le Retour du roi.

Le scénario du film a été écrit par Peter Jackson, son épouse Fran Walsh et Philippa Boyens, mais a été modifié en cours de tournage sur de nombreux points, avec l'aide et les idées des interprètes, et notamment pour répondre aux critiques formulées par les fans sur les informations qui avaient filtré sur Internet1. Le tournage a eu lieu en Nouvelle-Zélande, entre les années 1999 et 20002.

L'histoire du film commence après la dissolution de la communauté de l'Anneau. Boromir est mort des mains du chef des Uruk-hai, Lurtz, en essayant de sauver les Hobbits Meriadoc Brandebouc et Peregrïn Touque, qui ont été capturés. Aragorn, Gimli et Legolas poursuivent les Uruks afin de libérer leurs compagnons capturés, tandis que Frodon Sacquet et Samsagace Gamegie sont partis seuls pour le Mordor afin de détruire l'Anneau unique, à la Montagne du Destin.

Les Deux Tours est sorti le 18 décembre 20023 et a reçu des critiques relativement positives ; il a été le film le plus rentable de l'année 2003, avec 924,7 millions de dollars de recettes au guichet4. Au cours de son seul premier jour de sortie, Les Deux Tours a rapporté 42 millions de dollars (26 millions aux États-Unis et 16 millions dans les autres pays), le double de La Communauté de l'anneau5.

Sur les affiches et autres produits dérivés, Jackson a décidé d'utiliser les tours d'Orthanc et Barad-dûr, les deux tours du mal, bien que Tolkien n'ait jamais précisé desquelles il s'agissait. Dans une lettre adressée à Stanley Unwin, alors président de la maison d'édition qui publiait Le Seigneur des anneaux (George Allen & Unwin), Tolkien avait écrit que l'identité des tours restait ambiguë puisque le titre pouvait aussi bien faire référence à Orthanc et Barad-dûr (les deux tours en rapport avec l'ennemi), qu'à Minas Tirith et Barad-dûr (les deux tours les plus puissantes de chaque camp) ou à Orthanc et Cirith Ungol (les tours qui apparaissent dans les derniers passages des livres III et IV)6.

Après être entrés en Emyn Muil, Frodon Sacquet et Sam Gamegie rencontrent la créature Gollum, qui essaye de leur voler l'Anneau par la force. Vaincu, il promet aux Hobbits de les guider jusqu'au Mordor. Après avoir traversé l'Emyn Muil et les marais des Morts, ils arrivent à la Morannon, la « Porte Noire » de Mordor. Cependant, elle est trop bien protégée pour qu'ils entrent par là et Gollum leur propose de leur montrer le chemin secret de Cirith Ungol. Pendant le voyage, ils rencontrent une troupe avancée du Gondor, dirigée par Faramir, fils de l'Intendant Denethor II et frère de Boromir. Il les fait prisonniers et découvre qu'ils portent l'Anneau unique. Il décide alors de les mener devant son père, mais, en traversant la cité détruite d'Osgiliath, les soldats du Gondor sont confrontés aux forces de Sauron menées par des Nazgûl. Se rendant compte du pouvoir maléfique de l'Anneau sur Frodon, qui a presque été pris par un des Nazgûl, Faramir se résout à les libérer pour qu'ils accomplissent leur mission.

Pendant ce temps, les Uruk-hai qui ont fait prisonniers Merry et Pippin traversent les terres du royaume de Rohan. Celui-ci est sans défense devant les attaques des Orques depuis que le roi Théoden est tombé sous le pouvoir de Saroumane, à cause de son conseiller Gríma, qui travaille secrètement pour le magicien. Sous son influence, Théoden a banni son neveu Éomer, après la mort de son fils Théodred, héritier du trône. Les Uruk-hai sont cependant attaqués et massacrés par une troupe de Rohirrim, cavaliers du Rohan, menés par Éomer. Les Hobbits parviennent à échapper à la bataille, se réfugiant dans la forêt de Fangorn où ils sont capturés par l'Ent Sylvebarbe.

Aragorn, Legolas et Gimli, qui ont poursuivis les Uruk-hai, découvrent les traces de la bataille et suivent la piste de leurs amis jusqu'à l'intérieur du bois. Là ils rencontrent Gandalf, qu'ils croyaient mort après sa chute en combattant le balrog à la Moria. Devenu Gandalf le blanc, il les informe qu'il a laissé Merry et Pippin dans de bonnes mains. Les quatre se rendent alors ensemble à Edoras, capitale du Rohan, où Gandalf réussit à libérer le roi Théoden de l'ensorcellement qui le soumettait à Saroumane. Revenu à lui, le roi est confronté à la mort de son fils et à l'état de son royaume. Afin d'éviter un conflit ouvert avec l'Isengard à Edoras, il décide de mettre son peuple à l'abri dans la forteresse de Fort-le-Cor, au gouffre de Helm.

Tandis que ses compagnons suivent Théoden, Gandalf, craignant que la forteresse ne puisse résister à une attaque des Uruk-hai de Saroumane, part à la recherche des Rohirrim exilés de Éomer. Venant au secours du Rohan, l'Elfe Haldir, venu de Lothlórien, rejoint Théoden à la forteresse avec une petite armée de Galadhrim peu avant qu'une gigantesque armée d'Uruk-hai envoyée par Saroumane attaque les fortifications du Gouffre de Helm. Après une longue bataille, alors que tout semble perdu, Gandalf arrive avec Éomer et son armée de cavaliers qui mettent les Uruks en déroute.

Cependant, Pippin et Merry, restés avec Sylvebarbe sur le conseil de Gandalf, assistent à un conseil des Ents pour savoir s'ils vont participer à la guerre. Après de longues délibérations, ils décident de n'en rien faire. Mais lorsque Sylvebarbe amène les Hobbits loin de la forêt, il découvre que Saroumane a détruit la forêt. Son cri de rage convoque les Ents à nouveau, qui marchent jusqu'à l'Isengard et le détruisent.



Dernière édition par JM DESIGN le Sam 29 Sep - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jmdesign05.skyblog.com
JM DESIGN
Collectionneur "sa femme l'a quitté" il en avait trop
Collectionneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1033
Age : 36
Localisation : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: THE LORD OF THE RING    Sam 29 Sep - 12:07

LE SEIGNEUR DES ANNEAUX
LE RETOUR DU ROI



Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi (The Lord of the Rings: The Return of the King) est un film américano-néo-zélandais réalisé par Peter Jackson, adapté du livre Le Retour du roi de J. R. R. Tolkien, mais incorporant également des événements du livre précédent, Les Deux Tours. C'est le troisième volet de la trilogie Le Seigneur des anneaux, après La Communauté de l'anneau et Les Deux Tours.

Alors que Sauron lance ses armées à l'assaut de la Terre du Milieu, le magicien Gandalf et le roi Théoden réunissent leurs forces pour défendre la capitale du Gondor, Minas Tirith. Aragorn réclame son trône et fait appel à l'armée des Morts pour remporter la bataille des Champs du Pelennor. Pendant ce temps, les hobbits Frodon Sacquet et Samsagace Gamegie traversent le Mordor guidés par Gollum pour aller détruire l'Anneau Unique à la montagne du Destin.

Sorti mondialement le 17 décembre 2003, Le Seigneur des anneaux : le Retour du roi est devenu l'un des films les plus rentables de l'histoire du cinéma. Avec des recettes à travers le monde estimées à plus de 1,119 milliard de dollars américains, il est en 2011 classé sixième dans la catégorie des films à plus forts revenus de toute l'histoire du cinéma1. Il remporte les onze Oscars pour lesquels il avait été nommé, égalant les records de Titanic et de Ben-Hur. Une version longue du film, contenant 52 minutes supplémentaires, sort en DVD le 14 décembre 2004.

Les hobbits Frodon et Sam continuent leur route vers le Mordor, guidés par l'étrange Gollum. Leur plan est de passer par le haut col de Cirith Ungol mais ils ignorent encore que Gollum les mène droit à un piège mortel. De leur côté, les autres membres de la Communauté se retrouvent en Isengard au pied de la tour d'Orthanc, où Saroumane et son complice Gríma sont retenus prisonniers par les Ents. C'est là que Gandalf met la main sur le palantír de Saroumane avant que toute la compagnie ne reparte vers Edoras pour y fêter la victoire. Au cours de la nuit, poussé par sa curiosité, Pippin regarde dans le palantír, et se révèle à l'Œil de Sauron. Il y voit Minas Tirith, la cité blanche du Gondor, détruite et l'arbre blanc en feu. Cet aperçu du plan de l'ennemi pousse Gandalf à se rendre de toute urgence à Minas Tirith pour donner l'alarme.

Arrivé sur place, Gandalf accompagné de Pippin obtient audience auprès de Denethor II, l'Intendant du Gondor. Ce dernier est profondément affecté par la mort de son fils Boromir. Il ne se soucie plus de la menace du Mordor, pensant son peuple condamné face à ce mal invincible. Gandalf prend alors en main la préparation de la bataille imminente. Au même moment, l'armée du Mordor commandée par le Roi-Sorcier d'Angmar commence à sortir de Minas Morgul sous les yeux de Frodon et Sam, alors qu'ils entreprennent l'ascension des escaliers de Cirith Ungol. Grâce à l'aide de Pippin, les feux d'alarme du Gondor sont allumés ; les Rohirrim se rassemblent au camp de Dunharrow avant la longue chevauchée vers le Gondor. Éowyn et Merry les accompagnent sous le couvert de l'anonymat alors qu'Aragorn, Legolas et Gimli s'aventurent sous terre pour obtenir l'allégeance de l'armée des Morts. Très rapidement, les Orques envahissent la cité d'Osgiliath et mettent en déroute la garnison commandée par Faramir. Denethor commande à Faramir de reprendre Osgiliath mais c'est une mission suicide : Faramir est laissé pour mort. L'armée de Sauron commence ensuite le siège de Minas Tirith et finit par entrer dans la citadelle.

À Cirith Ungol, Frodon et Sam ont été trahis par Gollum. Ce dernier arrive à séparer les deux hobbits. Il amène Frodon dans un sombre tunnel où vit Arachne, une énorme araignée. Le porteur de l'Anneau est piqué par cette dernière qui s'apprête à emporter son repas dans son antre. C'est à ce moment que Sam revient et la repousse, armé de Dard. Croyant Frodon mort, il rassemble son courage et prend l'Anneau mais des Orques viennent de la tour voisine et emportent Frodon.

Devant Minas Tirith, l'armée du Rohan arrive sur le champ de bataille et s'ajoute aux forces des soldats du Gondor, mais leur bravoure ne suffit pas à renverser le cours de la bataille. Denethor veut s'immoler par le feu avec le corps inanimé de Faramir mais Pippin s'aperçoit que ce dernier n'est pas mort. Gandalf réussit à le sauver, tandis que Denethor, en flammes, se précipite dans le vide. Alors que la bataille est sur le point d'être perdue, Aragorn, Legolas et Gimli surviennent avec l'armée des Morts, et les Orques sont balayés par cette force irrésistible. Le puissant Roi-Sorcier est tué par Éowyn après avoir lui-même causé la mort du roi Théoden du Rohan, qui s'éteint dans les bras de sa nièce.

Alors que Frodon est détenu par les Orques, les effets du venin de l'araignée s'estompent et il se réveille dans la tour. Tandis que deux des ravisseurs se disputent pour la possession de la cotte de maille en mithril, Sam parvient à libérer Frodon. Il lui rend l'Anneau, puis les deux hobbits s'échappent de la tour pour reprendre leur route vers la montagne du Destin. À Minas Tirith, les membres de la Communauté décident de rassembler toute leur armée pour attaquer la porte du Mordor, attirant ainsi les milliers d'Orques de Sauron afin de permettre à Frodon et Sam de traverser la plaine les séparant de leur lieu d'arrivée en toute sécurité. Le plan fonctionne, mais au moment où les deux hobbits atteignent le flanc de la montagne du Destin, Gollum apparaît et se rue sur Frodon pour tenter de lui prendre l'Anneau. Pendant la bagarre, Frodon parvient à s'esquiver et pénètre par la porte menant au fleuve de lave qui permettra de détruire l'Unique. Mais au moment où il s'apprête à le jeter, il cède au pouvoir maléfique de l'Anneau et le passe à son doigt. C'est à ce moment que Gollum revient, et réussit à récupérer l'Anneau en arrachant le doigt de Frodon. Le hobbit et la créature se disputent alors l'objet, et finissent par tomber tous deux dans le précipice. Tandis que Gollum plonge dans la lave en fusion avec l'Anneau, Frodon parvient à s'accrocher et est sauvé par Sam. L'Unique est détruit, toutes les forces de Sauron sont anéanties, et sa tour, Barad-Dûr, s'effondre alors que la montagne du Destin entre en éruption. Frodon et Sam parviennent à sortir à temps du volcan en fusion, où ils sont récupérés par Gandalf et les Aigles. Les membres de la Communauté se retrouvent tous sains et saufs pour le couronnement d'Aragorn, puis les quatre hobbits rentrent chez eux, vers la Comté.

Quatre ans passent, et Frodon, Sam, Pippin et Merry assistent au départ du bateau emportant les trois porteurs des anneaux des Elfes, dont Gandalf. Bilbon les accompagne également. Puis, après avoir fait ses adieux à ses trois amis, Frodon décide de suivre Gandalf, et monte à son tour sur le bateau, en direction de Valinor et loin de la Terre du Milieu.

Source WIKIPEDIA[url]


Dernière édition par JM DESIGN le Sam 29 Sep - 13:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jmdesign05.skyblog.com
JM DESIGN
Collectionneur "sa femme l'a quitté" il en avait trop
Collectionneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1033
Age : 36
Localisation : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: THE LORD OF THE RING    Sam 29 Sep - 12:39

LA TRILOGIE VUE PAR TOY BIZ


Les Habitués des produits de la societe americaine savent bien qu'elle commercialise avec succes et ce depuis le 1er film des action figures ou figurines d'environ 6 pouces de hauteur(15cm pour un homme, ce qui correspond a une echelle de 1/18 .

Mais ce ne sont pas les seuls produits que TOY BIZ a tenter de commercialiser sous cette licence. Il ya eu les 12 pouces a la qualite inegale, qui n'ont pas reussi a trouver leur public.
Il ya eu aussi les Rotocasts des personnages creux en plastique de 11 pouces, plutot bien finis, mais realise seulement a partir de la sortie du 3eme volet.
Continuent cependant a etre comercialisees, les ''armes'' pour enfants qui leur permettent de jouer leurs propres combats en toute securité.
Sont aussi toujours dispoibles les Twist Ems, une collection de 5 personnages caricaturaux, dotés d'une grosse tête et d'un petit corps (persos celebres au japon, ''SD'').
Essentielllemnt 2 gammes pour les plus jeunes, et qui restent marginales par rapport au principal type de produits comercialisé par TOY BIZ.


LES ACTION FIGURES 6 POUCES
Le type de produits qui remporte le plus de succes depuis la sortie des proders du 1er film et qui est decline en de nombreuses ''series classiques'' de 4/5 personnages pour chaque film ainsi que des ''series collector'' depuis 2004, est bien sur la figurines 6 pouces.
Le succes de cette gamme de produit est dû a plusieurs raisons.
D'abords leur prix modeste par rapport aux autres proders et collectors toutes marques confondues, lances sur le marché depuis le debut de la Trilogie.
Vient ensuite la ''jouabilité'' des personnages en effet TOY BIZ a commercialisé des actions figures aux nombreuses articulations, 15 a 20 sans que cela nuize a l'esthetique générale du produit.
Leur armes peuvent etre rangées ou sorties de leur fourreau, les flèches décochées par de petits arcs.
Des ''actions systems'' permettent a certains personnages de donner des coups dépée ou d'effectuer certaines actons simples .
Des puces sont incluses dans des socles, des effets lumineux viennent rehausser l'intéret d'autres figurines et tous ces ''petits plus''sont en relation avec la scéne dont sont tirées les figurines.
Cette particularité du produit rehausse l'interetde celui ci pour la partie la plus jeune de la clientéle qui est tres sensible.
Autre qualité essentielle, l'ésthétique de la figurine, dont il a été deja question mais qui n'a pas été sacrifiée auw qualité ludiques du produit, au contraire:
Les têtes beneficient de la technologie de scans en 3D de GENTLE GIANT et chaque detail du costume des personnages est minutieusementreproduit, jusqu'aux bijoux.
Cette fidélité aus personnages du film a pour effet non seulement de rehausserla qualité génèrale du produit mais aussi de faciliter sa vente auprés des adultes qui se découvrent parfois des vocations de collectionneurs ou d'acheteur occasionnel.

Source 10eme PLANETE Edition Speciale HS n°1



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jmdesign05.skyblog.com
JM DESIGN
Collectionneur "sa femme l'a quitté" il en avait trop
Collectionneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1033
Age : 36
Localisation : Arles
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: THE LORD OF THE RING    Sam 29 Sep - 12:51

SERIE ''COLLECTOR''

TOY BIZ decide de modifier Les Collctions des Action Figures en creant le Label :
COLLECTOR(comme KENNER avec STAR WARS -POWER OF THE FORCE du Retour Du JEDI-).

Les SERIES COLLECTOR regroupent des figurines inedites, d'un Blister plus pratique. Avec Toujours le meme Code couleur; Vert pour LA COMMUNAUTE DE L'ANNEAU; Rouge pour LES 2 TOURS et Bleu Pour LE RETOUR DU ROI).

Il Faut compter 5 SERIES COLLECTOR pour chaque film.

Citation :
LA COMPAGNIE DE L'ANNEAU:
SERIE COLLECTOR 1
SERIE COLLECTOR 2
SERIE COLLECTOR 3
SERIE COLLECTOR 4
SERIE COLLECTOR 5

Citation :
LES DEUX TOURS:
SERIE COLLECTOR 1
SERIE COLLECTOR 2
SERIE COLLECTOR 3
SERIE COLLECTOR 4
SERIE COLLECTOR 5

Citation :
LE RETOUR DU ROI:
SERIE COLLECTOR 1
SERIE COLLECTOR 2
SERIE COLLECTOR 3
SERIE COLLECTOR 4
SERIE COLLECTOR 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jmdesign05.skyblog.com
kurt.forgrym
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2232
Age : 45
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: THE LORD OF THE RING    Sam 29 Sep - 21:17

Sujet deplacé dans "TOPICS EN CONSTRUCTIONS DES ANNEES 2000."

_________________


LA NINTENDO, LA NINTENDOOOOO !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THE LORD OF THE RING    

Revenir en haut Aller en bas
 
THE LORD OF THE RING
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [web] Bionicle Tranux RPG
» Arrivée de Lili77
» Ambassade de Lord Kingdom
» [Question] Doublon Lord/Lady et Entourage Royal (résolu)
» Lord-Barre [officiel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
backintoys :: Jouets. :: JOUETS DES ANNEES 2000. :: TOPICS EN CONSTRUCTIONS DES ANNEES 2000.-
Sauter vers:  
Backintoys tous droits réservés ©2007-2015Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Jeux vidéo | Consoles de jeux